Navigation / Recherche

Rectification de Bienvenue

Toulouse le 2/11/2008

Co-bureau de la Co-Présidence du
Front de Libération de la Moustache

Moustachues, Moustachus,

C’est avec une certaine surprise que je recevais et après midi un message électronique émanant d’Otto, représentant officiel du Paris Moustache Club. Celui-ci m’invitait (et par mon intermédiaire, l’ensemble des adhérents et sympathisants du FLM) à venir rejoindre la libre tribune électronique (aussi appelée « blog » par les spécialistes des réseaux internet) du PMC afin d’y exprimer le point de vue du FLM sur les sujets qui lui tiennent à cœur mais aussi afin de réagir aux positions du PMC et à ses actions pour une certaine idée de la Moustache.

Je fus évidemment séduis et acceptait tout de go le cadeau de bienvenue du sieur Otto en recevant un « login » et un « mot de passe « (j’espère ne pas écorcher ici les mots de l’art de la communication électronique en ligne) afin de me connecter aux pages télématiques du PMC.

Il va de soit que le FLM s’intéresse de très près aux agissements du PMC. Nous avons été parmi les premières (et peut être l’unique même si je pêche ici par orgueil) organisation de dimension internationale et à statut militant à contacter ce rassemblement de moustachues/us parisiens afin d’exposer notre vision du combat capillaire et tenter de débattre sur de nombreux sujets de capilliculture et autre libération pileuse dans un souci constant de partage et de respect des points de vues. Le FLM, aux travers de ses longues années de luttes et revendications, s’est toujours posé en fer de lance du combat pour la revalorisation pour le droit à la moustache et pour la liberté de tous les moustachus de corps, de cœur et d’esprit. A la longue histoire qui remonte aux premières internationales moustachistes dès les années 1920 s’ajoute celle plus récente d’un mouvement rajeuni qui a su garder l’esprit de ses pères fondateurs tout en sachant tourner la page du vingt et unième siècle.

Le FLM n’est pas un rassemblement communautariste de moustachu/ues désireux de se démarquer de quelque manière que ce soit en traçant une ligne nette entre les adeptes du port d’un agrément pileux (qu’il soit postiche ou biologique) et les autres. Notre porte restera toujours ouverte aux hommes et femmes libres de pensée moustachiste.

Si je tarde quelque peu (à en venir au cœur de cette première communication sur cette nouvelle version du site du PMC c’est qu’il me semble nécessaire de rappeler à l’ensemble de nos lecteurs le point de vue et l’orientation des idées qui animent le FLM.

Car c’est par un regret que je débuterai ce premier message. Alors que le Directeur Otto m’offrait la possibilité de participer à un débat capillaire élargi, je fus déçu de trouver en première page de la partie « bulletin » du site du PMC la mention : Horace de Tupolev (FLM) rejoint le Paris Moustache Club! ».

Je ne reproduirais pas ici la correspondance échangée au cours de la journée avec le moustachu parisien Otto. Celle-ci est privée (et non pas secrète) et je ne tiens pas à envenimer les débats qui s’annoncent. Je me permets seulement d’user d’un droit de réponse et d’affirmer de nouveau mon indépendance totale ainsi que celle de l’ensemble du FLM.

L’avenir s’annonce sous un jour radieux et le mois qui viennent de s’écouler ont montré qu’une part de plus en plus importante de la population française (et mondiale) s’intéresse aux moustachus et à leur longue lutte.

Ne gâchons pas notre nouvelle entente par une tentative de récupération abusive et empressée.

Mesdames, Messieurs, Moustachues, Moustachues, l’histoire est en marche et nous regarde. Ne la décevons pas et faisons de demain un monde totalement libérée du joug des imberbes tyranniques.

Merci au PMC pour son ouverture d’esprit et pour son acueil.

La moustache vaincra car son combat est juste.

Horace de Tupolev.