Navigation / Recherche

Manifeste du Paris Moustache Club

Le Paris Moustache Club aime les filles qui aiment les hommes qui aiment les poils et qui n´ont pas peur des filles qui portent la moustache.
Le Paris Moustache Club défend les beaux visages moustachus, les profils pileux dessinés, les lignes noires sous le nez sur la lèvre supérieure. Lignes, courbes, droites, fines, épaisses, touffues, ondulées, droites, qui montent et qui descendent, noires et blondes et brunes et rousses et blanches, moustaches distinguées, grasses ou subtiles, subtilement vulgaires ou méchamment aristocratiques, délicatement dandy – dans son camion.

Porter la moustache comme un bijou, comme une ligne d´horizon, un éclair, comme le coup de pinceau qui rehausse le visage, une ligne fluo pour se signaler dans le noir ; et les filles embrassent les moustaches, passent leurs langues sur du dru ou sur du doux ; j´peux toucher ? allez s´il teplaît laisse-moi toucher ! La moustache dessine le visage du moustachu sioux, visage barré comme un appel à transgresser, franchir la frontière, passer la ligne jaune.

Le Paris Moustache Club aime les hommes qui ne se contentent pas de ce qu´ils sont, les hommes concentrés devant la glace et qui taille en finesse — toujours en finesse — l´objet de convoitise, de distinction, de beauté tordue ; l´objet incongru et déroutant : la moustache.