Navigation / Recherche

Communiqué du Front de Libération de la Moustache (FLM)

Le Havre, le 05/05/2007
Co-Bureau de la Co-Présidence
Mesdames, Messieurs,
C’est avec joie que je découvre aujourd’hui votre association appelée le « Paris Moustache Club ». Après avoir consulté votre site internet, j’ai pu m’apercevoir de l’étendue de vos activités ainsi que de vos nombreuses interventions dans les médias afin de faire connaître au plus grand nombre le juste combat mené en faveur du port de l’attribut capillaire facial par excellence.
Le Front de Libération de la Moustache (FLM) a été crée il y a une dizaine d’année dans la ville de Toulouse. On connaît le passé de cet ville en terme de combat pour la liberté des opprimés (Cathares, Républicains espagnols…) mais on la connaît moins pour ses activités de reconnaissance de la cause moustachiste. Fondé par une poignée de partisans du principe du libre droit à la moustache, le FLM ne tarda pas à rassembler de nombreux sympathisants que ce soit dans la région, en France et de par le monde. Fut alors lancée la Hutième Internationale Moustachiste, exactement vingt ans après celle qui fut initiée en 1982 par Théophraste Saint Guy (mais j’imagine que vous êtes au courant de tout cela puisque vous vous présentez comme ardents défenseurs des profils pileux).
Dès lors, le combat n’a cessé de gagner en ampleur et l’on dénombre chaque jour de nouveaux centres d’études moustachistes, de nouvelles assemblés constituantes moustachues, de nouvelles réunions publiques d‘information afin de présenter notre oeuvre.
Le combat pour le libre arbitre au travers du rayonnement personnel moustachu, nous le menons depuis maintes années et les initiatives dont nous avons fait preuve sont nombreuses, qu’elles soient en termes de recherche  (livre blanc « Qu’est ce que la Moustache ? 101 propositions pour la reconnaissance de la capillarité faciale », édition en 2001 de « L’histoire de la Moustache », ouvrage co-dirigé par Jérôme Marangriolle et édité au PUM…) mais aussi en terme d’action sur le terrain (sittings moustachus de 2004, occupation de l’usine BIC de Marne-la –Vallée, etc.).
Nous nous réjouissons de vos initiatives et désirerions entrer en contact avec votre organisation afin d’ouvrir un large débat sur le devenir moustachu. Mais nous tenons aussi à préciser que votre ligne d’action nous apparaît encore assez peu claire. Nous ne pouvons cautionner une vision du combat pour la moustache dans le cadre de la simple création d’un club ouvert à certain mais refusé à d’autres.
Nous vous prions de bien vouloir nous éclairer sur vos intentions et souhaitons ardemment pouvoir engager avec vous une vraie démarche de partage des idées moustachistes.
Je vous prie d’accepter, mesdames, messieurs, toute ma considération capillaire.
La moustache vaincra, car son combat est juste !
Horace de Tupolev
Co-Président du Front de Libération de la Moustache